FAQ

Questions fréquemment posées

1. Comment la bande agit-elle ?

La bande est dotée d’une élasticité similaire à celle de la peau. En jouant avec l’élasticité de la bande par rapport à celle de la peau, on peut agir sur diverses structures sous-cutanées. Étant donné que différentes techniques peuvent être utilisées, il est possible d’agir sur une grande variété de structures physiologiques, telles que la microcirculation, les neurorécepteurs, les vaisseaux lymphatiques et les fascias.

2. Dans quels cas l’utilise-t-on ?

Dans la mesure où l’on peut agir sur une diversité de structures physiologiques, le Medical Taping Concept possède un domaine d’applications très large et varié. Les bandes musculaires permettent de normaliser l’activité des muscles ; l’utilisation de techniques qui agissent davantage sur le tissu conjonctif permettent de corriger ou de stabiliser les articulations. Les bandes lymphatiques permettent de traiter les œdèmes mais également les tuméfactions ou les hématomes. Grâce à une approche segmentaire, il est possible d’agir sur des organes internes ou sur le système nerveux végétatif.

Les techniques de taping peuvent être combinées, ce qui signifie, dans la pratique quotidienne, que l’on peut traiter un même problème à plusieurs niveaux en même temps.

Voici un (tout) petit aperçu des indications possibles : symptômes liés à des surcharges, anomalies de posture, blessures sportives, douleurs menstruelles, douleurs liées à la croissance, maladie d’Osgood-Schlatter, contusions osseuses…

3. Les couleurs ont-elles une signification particulière ?

D’un point de vue technique de production, il s’agit exactement du même matériau ; seule la teinture utilisée diffère d’une bande de couleur à l’autre. À l’origine, les couleurs ont été choisies sur base d’idées issues de la chromothérapie mais les opinons divergent quant à la réelle plus-value apportée par la chromothérapie.
En pratique, le choix d’appliquer une bande de couleur repose souvent sur des critères esthétiques.

 

4. La bande contient-elle des médicaments ?

Non, aucun médicament n’est ajouté. Les effets bénéfiques sont obtenus en utilisant les propriétés spécifiques de la bande et en les combinant avec les techniques adéquates.

5. Puis-je me doucher et/ou nager avec CureTape ?

CureTape résiste à l’eau ; on peut donc se doucher, nager ou prendre un bain sans problèmes. Le coton contenu dans la bande absorbe néanmoins un peu d’eau ; il est donc conseillé de sécher la bande en la tamponnant après la douche ou la piscine.

L’utilisation d’un sèche-cheveux ou d’autres sources de chaleur pour sécher la bande peut entrainer d’éventuelles réactions cutanées et nous le déconseillons fortement. Il est également préférable d’éviter de s’exposer au soleil ou de pratiquer du banc solaire avec la bande.

6. Dois-je prendre des mesures de précaution ?

La bande n’adhère pas bien sur des produits gras, tels que les crèmes ou l’huile de massage. L’utilisation d’après-shampooing peut également réduire l’adhérence de la bande en cas d’applications au niveau des épaules ou du cou. Dans de tels cas, la peau doit être nettoyée et dégraissée avant le taping.

En présence d’une peau très sensible ou fine, il est possible d’utiliser préalablement le spray 3M Cavilon. Ce spray génère une pellicule protectrice sur la peau, qui permet d’empêcher les réactions cutanées. Cette pellicule est quelque peu adhésive, ce qui permet une adhérence encore meilleure de la bande.

7. Est-il possible de coller la bande sur des zones pileuses ?

La bande doit adhérer à la peau pour induire des effets bénéfiques. En présence d’une pilosité trop abondante, la bande reposera sur les poils, ce qui influencera défavorablement les résultats. De plus, la bande peut produire une sensation d’irritation lorsqu’elle est apposée par dessus les poils.

Il est préférable d’éliminer une pilosité trop abondante à l’aide d’une tondeuse car ceci ne risque pas de provoquer une folliculite ou des lésions.

8. Est-il possible de pratiquer un taping sur une peau lésée ?

La bande n’est pas stérile et ne peut donc pas être appliquée sur une peau lésée. On peut néanmoins appliquer la bande autour d’une plaie pour en favoriser la cicatrisation.

La peau doit être suffisamment résistante pour pouvoir utiliser la bande ; lorsque l’on applique la bande sur des cicatrices et d’autres lésions similaires, la peau de la lésion doit être bien fermée.

Après une radiothérapie, il faut également que la peau soit d’abord suffisamment rétablie. Selon le protocole, on ne peut pas pratiquer de taping au cours des six premières semaines suivant la fin d’une radiothérapie ; cette période peut s’avérer plus longue en pratique.

9. CureTape est-il hypoallergénique ?

Oui, il est fabriqué dans un matériau hypoallergénique. CureTape est constitué de coton de haute qualité dans lequel sont tissées des fibres élastiques exemptes de latex. Une couche adhésive 100% acrylique est utilisée et est généralement bien tolérée par les personnes qui souffrent d’allergie aux sparadraps. La couche adhésive est appliquée selon un schéma qui empêche la peau d’étouffer et permet à l’humidité corporelle de traverser la bande.

Néanmoins, il arrive parfois en pratique que des irritations cutanées se manifestent ; celles-ci résultent souvent :

- D’erreurs techniques, telles qu’un trop fort étirement de la bande ou des plis de peau collés par la bande ;

- Parfois de l’utilisation de médicaments tels que des anticoagulants ;

- D’un retrait de la bande de manière inadéquate ;

Parfois il s’agit d’un problème d’identification : la bande a un effet de normalisation sur la circulation sanguine et les rougeurs cutanées observées ne sont donc pas toutes des irritations cutanées.

Il arrive occasionnellement d’observer une réaction végétative excessive de l’organisme.

Dans tous les cas, en cas de doute, il faut retirer la bande !

10. Comment retirer la bander au mieux ?

La bande doit être enlevée délicatement et avec précaution, afin d’éviter des irritations ou des lésions cutanées. Le retrait peut s’effectuer de différentes manières.

En présence d’une peau bien résistante : maintenir la peau d’une main et enlever la bande petit à petit dans le sens de la pousse des poils tout en plaçant chaque fois la main qui maintient la peau juste en arrière de la bande. On peut éventuellement bien mouiller la bande au préalable.

En présence d’une peau plus fragile ou chez l’enfant : imbiber la bande d’huile (pour bébé) et laisser pénétrer l’huile ; ceci permettra de détacher la bande facilement.

Un autre moyen pratique est Sterilium : il faut laisser pénétrer quelque peu le produit pour permettre la dissolution de la couche adhésive et il faut ensuite enlever prudemment la bande.

Il est déconseillé d’utiliser des produits piquants en présence d’un problème lymphatique.

11. Puis-je appliquer la bande par moi-même ?

Pour obtenir un résultat positif, il est nécessaire de disposer de connaissances suffisantes en ce qui concerne le problème à traiter et les techniques adéquates de taping.

Une utilisation non judicieuse peut avoir un effet contraire voire créer un nouveau problème ! Nous recommandons donc de ne pratiquer soi-même le taping qu’après des explications approfondies et des instructions adéquates par un thérapeute disposant d’une expérience suffisante dans le domaine du taping.

En cas de doute ou de plaintes, contactez toujours un professionnel médical ou paramédical disposant de connaissances suffisantes en matière de Medical Taping Concept.

12. Pendant combien de temps peut-on porter la bande ?

La bande peut rester en place tant qu’elle adhère mais elle finira par se détacher à un moment ou à un autre. En moyenne, une bande reste en place pendant 4 à 6 jours. En cas d’applications sur la main ou le pied, la bande peut se détacher plus rapidement.

La bande absorbe la chaleur de la peau et adhère de manière optimale après une demi-heure environ. Il convient donc de s’habiller avec précaution la première fois afin d’éviter le décollement des extrémités. Une fois que la bande aura atteint la température de la peau, elle sera nettement moins vulnérable lors de l’habillage et du déshabillage.

Conseil : après l’application de la bande, l’enduire de talc. Le talc va se coller sur les bords de la bande, de telle sorte que la bande n’adhère pas aux vêtements.

13. La bande peut-elle être utilisée durant la grossesse ?

Certaines applications de taping sont fortement déconseillées durant la grossesse. Nous recommandons dès lors de toujours pratiquer ces techniques en concertation avec votre thérapeute ou médecin traitant.

14. Où puis-je m’adresser pour des questions ponctuelles sur le Medical Taping Concept ?

Vous pouvez adresser vos questions par e-mail à notre Helpdesk. Un de nos instructeurs expérimentés se fera un plaisir d’y répondre.